fbpx
HOMENEWS & STORIES

Le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique reconnaît le potentiel de réduction des risques du vapotage

Bruxelles, le 29 juin 2022 Le Conseil supérieur de la santé a reconnu que le vapotage est moins nocif que le tabagisme et recommande aux fumeurs de passer au vapotage. La recommandation au gouvernement a été publiée hier. 

Michael Landl, directeur du groupe mondial de défense de la vape World Vapers' Alliance, a commenté : 

"Il est formidable que le Conseil reconnaisse les avantages du vapotage et son rôle dans l'aide au sevrage tabagique. Il est prouvé que le vapotage est l'une des méthodes de sevrage tabagique les plus efficaces. Le ministre de la santé, Frank Vandenbroucke, doit maintenant suivre leur exemple."

Le rapport indique que le vapotage "est une meilleure alternative au tabagisme et peut être utilisé comme une aide au sevrage tabagique". Par conséquent, “il est donc judicieux de passer d'une cigarette classique à une e-cigarette dans un premier temps, puis, idéalement, d'abandonner progressivement le vapotage.", selon le rapport. Le rapport contient également de vagues recommandations sur la manière de traiter les arômes du vapotage : le Conseil suggère de "geler le marché actuel des e-liquides" et "d'étudier rapidement les effets par inhalation des ingrédients et e-liquides déjà présents sur le marché." 

"Malheureusement, le Conseil semble passer à côté du point le plus important concernant les arômes : ils sont essentiels pour les fumeurs et les vapoteurs qui veulent changer d'habitudes. Il est évident que nous avons besoin de contrôles de sécurité et de qualité, mais nous devons éviter d'interdire les arômes en général. Cela pousserait des milliers de vapoteurs à revenir au tabac ou au marché noir. Cela nuirait donc à la santé publique au lieu de l'améliorer". 

Il est attendu que le ministre de la santé réagisse aux recommandations dans les semaines à venir. La World Vapers' Alliance espère que le vapotage sera reconnu comme un outil de réduction des risques, que les fumeurs seront activement encouragés à changer de mode de consommation et que l'interdiction des arômes ne sera pas appliquée. 

Share

Sign up to our Newsletter

Other Table

Social Media Feed Maybe?

Act now!

Vaping can save 200 million lives. 2022 is the year to make this opportunity a reality. Raise your voice. Join our campaign. 

Join Us

Le vapotage peut sauver 200 millions de vies et les saveurs jouent un rôle clé pour aider les fumeurs à arrêter. Cependant, les décideurs veulent limiter ou interdire les saveurs, mettant en péril nos efforts pour mettre fin aux décès liés au tabagisme.

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_BEFR_BE